Chapitre 2: la ville infestée

II-47

Pardon pour le retard. En plus cette planche est super moche ^^

Ridiculisé du jour: Novy Résidence Débile, par BAC., chap2 p47

Flattr this

Twitter | Facebook | Fanarts | Questions/Réponses

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

20 commentaires

Underdog a dit :

XD, ca me fait penser a quelque chose le “Amiiis” mais je sais pas quoi ^^

15 juin 2010

Un visiteur (Babar) a dit :

Oooooh! Voilà donc à quoi servent les poke sur facebook! Je m'en souviendrais 8D

15 juin 2010

Arkash a dit :

Ah mais c'est vachement pratique un Poke en fait! ^^

15 juin 2010

Un visiteur ("R") a dit :

Encore un truc de pourquoi je n'aime pas Facebook… Moi le “Amiis” me fait penser a Gad Elmaleh, le spectacle “Papa est en haut”.

15 juin 2010

Un visiteur (dural) a dit :

Le poke expliqué aux enfants. Tu ne donnes pas le bon exemple.

15 juin 2010

Mac_Oneill a dit :

Poooooooooooooooooooooooooooke

16 juin 2010

BAC a dit :

En fait, le "Amiiii" c'est un peu private joke à la base: Novy fait partie de l'association "Les Auteurs Mondialement Inconnus" (alias les AMI, donc) qui édite un fanzine et que j'ai intégrée. Et comme c'est pas un très gros utilisateur de Facebook, pour l'embêter un peu j'ai fait le rapprochement AMI > Facebook. Voilà voilà…

16 juin 2010

bruth a dit :

bien visé , dans l'oeil droit. il aurait pu se la faire avec la guitare, encore une fois

16 juin 2010

Un visiteur (Gothic Angel) a dit :

POKE! U_U on dirait qu'il lui tire un oeuf sur la figure! ^^

16 juin 2010

Un visiteur (taboo69) a dit :

Mais d'ou sort-t'il ses armes?!

JE SAIS!! Il a une capsule ( comme dragonball ), qui une foit ouverte, contient une valise remplis d'un armada d'arme, d'un tank, d'un vélo, et d'une trotinette :hap:

16 juin 2010

cric a dit :

“POKE” ;)

16 juin 2010

Un visiteur (Novy) a dit :

Hum c'est petit ça!^^ ça se trouve j'étais même pas “zombifié” t'exagère! heureusement il me reste l'oeil droit^^

20 juin 2010

BAC a dit :

Tu m'avais demandé de ne pas te faire apparaitre zombifié, mais comme d'hab' j'en fais qu'à ma tête :D

20 juin 2010

Un visiteur (Novy) a dit :

Oui mais tu es plein de ressources mon ptit Bacounet! J'ose espérer que c'est pas un ptit poke dans l'oeil de rien du tout qui va m'achever? …puis vas bien falloir que je revienne de chez les morts pour boucler le ribo14? :p biz

20 juin 2010

Un visiteur (HTSH) a dit :

Pour rester dans la critique et le sarcasme pur et dur, cette planche rigide et encore rapidement expédiée n'inclue pas, là encore, de perspectives. C'est bien beau tout ça, mais à force ça devient énervant si nous lecteurs nous ne sommes plus écoutés. Le patronat à la poubelle, les prolétaires lecteurs reprendront le pouvoir, et puis je dois dire que facebook ok mais après? Tweeter?

21 juin 2010

LeN a dit :

La perspective n'apporterait rien à ce webcomic qui fait tout son charme dans la simplicité de ses traits et à son humour décalé. Les lecteurs sont écoutés, les critiques sont entendues, mais libre ensuite aux auteurs de poursuivre leurs webcos comme ils le souhaitent, au nom de quoi BAC devrait t'il faire de la perspective dans une BD qui n'en n'a pas besoin, par ta simple volonté HTSH ?

21 juin 2010

BAC a dit :

Roooh t'es trop gentil LeN ! ^____^

Mais bon, HTSH fait preuve d'un peu de sarcasme tout en soulevant des réalités: bah oui, y'a pas de perspective. J'écoute les critiques, mais jusqu'à preuve du contraire je reste maître de mon travail de cochon. Donc, je mets des perspectives si je veux. Et s'il y en a aussi peu c'est parce que, comme expliqué précédemment, je ne sais PAS faire une perspective qui tienne la route (quoi que, sur 2 ou 3 cases du premier chapitre par exemple, je m'en suis pas trop mal tiré, mais c'était soit le fruit du hasard, soit celui d'une certaine souffrance dans le labeur pour y parvenir. Mais j'estime que je passe assez de temps comme ça sur mon webcomics, la preuve c'est que même sans perspectives j'arrive régulièrement à ne pas tenir le délai de parution).

Pour rester encore un peu sur le dessin torché et le manque d'audace dans les perspectives, décors, mise en scène etc… Les deux dernières pages de ce chapitre et l'explication de la fin -plutôt surprenante mais je n'en dis pas plus- confirment un fait: je me suis englué dans le récit, poussé par les figurations (un peu trop nombreuses à inclure sur la fin) et je ne savais pas comment conclure l'épisode. Donc un manque d'inspiration qui entraine une certaine démotivation dans la réalisation des pages qui finissent donc un peu “baclées”, je le reconnais.

Pour twitter, je n'y suis pas présent en permanence, que ce soit sur mon compte perso ou sur celui de RD (que je gère en quasi simultané). Je n'ai pas que ça à faire non plus. Et pour le moment, le nombre de gens susceptibles d'interagir avec le compte Twitter sont très peu nombreuses, d'ou un intérêt forcément limité. On fera en sorte de regonfler tout ça pour le démarrage du chapitre 3.

Mais de toute façon, es-tu vraiment intéressé par ce twitter comme par mon webcomics ? ;)

22 juin 2010

Un visiteur (HTSH) a dit :

Non, c'est ma réponse pour les deux. Je m'ennuyais en passant par là, j'ai lu les planches que j'avais de retard, me suis arrêté sur la dernière en cours, ai rigolé un bon coup et me suis dis que je n'avais pas assez été écouté, alors place au sarcasme façon petit enfant gâté pourri. Une chose est sure et devient claire : mon ironie comme mes sarcasme deviennent de plus en plus sérieux alors qu'ils sont avant tout ici pour plaisanter, je pense que je deviens trop terre à terre, je suis déçu. Mais Tati (jacques de son prénom) avait dit une chose intéressante à propos de Playtime, son œuvre la plus aboutie. Il disait que l'intrigue principale du film doit être la moins perceptible, de fait à ce que les spectateurs ne la devinent qu'après longue réflexions. Peut être que ce sarcasme et cet ironie deviennent difficiles à deviner car je m'améliore, mais que vaut l'ironie si personne ne peut la comprendre? Bref, je m'emporte. Si tu veux un conseil BAC (je ne suis pas auteur de webcomics mais en ais déjà réalisées en brouillons), je pense que la trame doit être réfléchie uniquement si tu veux suivre un scénario, une histoire pour tes personnages. Je suis un grand fan de Edika (co-auteur de fluide glacial) et il faut noter qu'il rate presque toujours sa chute, ses histoires sont sans queues ni têtes et il joue sur tout les tableaux utilisant tout les supports et parodiant n'importe quoi/qui. Mais ton webcomic ne se situe pas dans des histoires courtes, plutôt longues à vrai dire, donc plus organisées. Enfin bon, encore un commentaire qui sert à rien sauf combler mon ennuie. Super BD, un jour je t'enverrais les torchons que j'ai dessiné, j'avais adopté la méthode stickman aussi. Et LEN, ou len, ou lEN ou tout autre pseudo quelconque : oui j'aime bien que l'on suive ma volonté, aha.

22 juin 2010

BAC a dit :

Pas de souci :)

Pour la question scénaristique, j'y réfléchis justement. A la base, mon vrai “talent” est dans l'écriture et quand j'écris, je le fais sérieusement. A l'inverse, quand je dessine par moi-même, je travaille en freestyle dans 90% des cas (si ce n'est quelques idées en tête) car, si j'écris un scénario à l'avance, j'aurais tendance à le faire comme j'en ai l'habitude pour un “vrai dessinateur” et je me retrouverais avec des scènes que je serai incapable de rendre avec mes capacités graphiques plus que réduites. Résidence Débile a toujours été fait à l'improvisation avec très peu d'idées écrites à l'avance, et je compte bien garder cette spontanéité qui fait partie du style et qui me permet d'ailleurs des gags auxquels je n'aurais probablement jamais pensé.

Par contre, pour le chapitre 3, je pense que je vais travailler un peu plus en amont. Poser certaines bases, un minimum de fil conducteur, quelques repères pour ne pas trop m'éparpiller et essayer de retomber sur mes pattes plus facilement.

Mais n'espère pas trop y trouver des tonnes de perspectives ;)

23 juin 2010

Un visiteur (Hitsu') a dit :

Ta quoi contre Justin Biber , c'est une gentille fille .

24 juin 2010